Associations membres du CSME-SQY

ARISQY

Chorale les Alizés

Implantée sur la ville nouvelle de Saint Quentin en Yvelines depuis 1995, la chorale les Alizés est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Elle s’attache à promouvoir la culture antillaise via un répertoire de chants traditionnels antillais interprétés en polyphonie.
La chorale les Alizés est membre du collectif CSME-SQY depuis sa création et est un des piliers qui soutient ses activités. Plus d’info sur la chorale les Alizés

Cultures et Traditions d’Outre-Mer (CTOM)

L’association CTOM  créée le 5 avril 2004 est régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Le siège social de l’association est localisé au 3 Rue de Quiberon, 78180, Montigny-le-Bretonneux.
L’association CTOM est l’une des trois associations  qui ont été à l’initiative de la commémoration de la mémoire de l’esclavage dans l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.
CTOM est membre du collectif CSME-SQY depuis sa création et est un des piliers qui soutient ses activités. Plus d’infos sur CTOM

EOSY

METIS

Crée en 2001,  METIS’ est une association communautaire et culturelle regroupant des jeunes d’Afrique, des Iles Caraïbes et Mascareignes ainsi que tout autre personne portant un intérêt à ces ethnies pour qu’ensemble ils fassent connaitre leurs origines et leurs cultures par le biais des danses d’Afrique et des îles. Son siège est à Guyancourt.
METIS’ a contribué à plusieurs  éditions de la semaine de la mémoire de l’esclavage notamment celles de 2009 et 2010, puis celles de 2015 et 2016.

Racines KA

L’association Racines KA a été créée en 2001 et a son siège à Trappes. Elle promeut la danse et la musique traditionnelle de la Guadeloupe. L’association fait découvrir aux habitants de Trappes ce pan de la culture antillaise  à travers ses cours de danse ainsi que ses divers.
L’association Racines KA a participé aux premières éditions de la semaine de la mémoire ; elle est devenue membre du CSME-SQY en 2013 ; elle est aujourd’hui un des piliers du collectif.